catilluscarol Agora free_bouton

Villages de France... Charente... Limousin...

home

Vieille Ville

Eglises

Remparts

Environs

*Le Fer

Angoulême

french flag

Charente F-16000

us flag

Histoire

 .

Vivre à Angoulême

Le Tramway Electrique fit Jadis partie du Paysage...

Les Tramways Electriques

Tramway Electrique angouleme_100

angouleme_256

angouleme_172

l_houmeau_pc530

Tramways Electriques

L'Accident

Attache

L'Houmeau

"L'emploi des chevaux est la plaie des tramways" (M. Sérafon, Les Tramways, Paris 1882, in-12 ). Les frais de traction animale représentait 65 à 75% des frais d'exploitation d'un tramway (30 à 35% pour la traction à vapeur).
En Angleterre et en
Suisse on expérimenta la "voiture à vapeur automobile" (Baldwin, Ted, Ranson, Granthan, Brünner, Perret), la voiture comprenait machine à vapeur eu compartiment voyageur.
La
France utilisa les "remorqueur à vapeur", locomotive de faible puissance (Merrywheather), trainant plusieurs voitures (Paris 1875-1880[Montparnasse-Bastille], Rouen); (Brown) (Paris [place Etoile-Courbevoie].
La "
locomotive à eau chaude" (traction à vapeur sans feu) évitait les problèmes des jets de fumée, de vapeur et d'escarbilles en ville (docteur Lamm [USA] [Nouvelle-Orléans], Léon Francq [fr] [Rueil-Marly][Lille-Roubaix]).
On utilisa l'air comprimé qui ne produisait aucun danger ni pollution. (M.
Mekarski) [1878 Etoile-Courbevoie] [Nantes]. Le système Mekarski fut perfectionné par MM. Victor Popp, James Conti (air comprimé basse pression - allègées, les voitures pouvaient franchir les rampes rapides) [Saint-Quentin] [Angoulême] [Tarbes].
La "vapeur" était née en
Angleterre, l'application del'électricité (Arago, Ampère [fr], Faraday [uk] à la traction naquit en Allemagne , mais la machine Gramme ne fut guère connue avant l'exposition de Vienne (1873). L'appareil de MM. Werner Siemens et Halske (Berlin), fut présenté à l'exposition de Berlin (1879). En 1881 fut établi une ligne de tramways électriques [Lichterfelde-Ecole des Cadets] (2.5km) puis [Charlottenbourg-Spendau] - Cette même année: Exposition d'Electricité à Paris avec un petit tramway électrique [place Concorde-palais de l'Industrie] installé par MM. Werner Siemens et Halske. Ce fut aussi la 1ere utilisation des fils aériens pour l'alimentation de la machine.
C'est en juillet 20, 1894 que le Conseil Municipal d'Angoulême décida de doter la ville d'un Tramway électrique. En 1899 fut signée ne convention entre la ville d'Angoulême et la Société Anonyme: "la compagnie des tramways électrique d'Angoulême et extension" qui obtenait la concessioin pour 50 ans (1949).
Le moteur électrique de la motrice était alimenté par un fil aérien avec retour par les rails (cf. "Attache"). La vitesse était de 20km/h sur le plat, 8km/h en rampe.
Ce fut un grand succès et la recette du jour de Noël 1900 resta en mémoire.
Tramways Electriques: mises en service de 1900 à 1907.
De l'Hotel de Ville à Bardine, par le pont Saint-Cybard
De l'Hotel de Ville aux Gares, par l'
Eperon
De l'Hotel de Ville à
Basseau et l'Houmeau
Ligne
N. 2 - Jardin Vert à Ruelle, mise en service en décembre 17, 1900.
Ligne
N. 5 - Saint-Martin à l'Octroi de la rue de Paris, mise en service en décembre 17, 1900.
De l'Hotel de Ville à
Grapillet et Montbron.
Un décret d'octobre 6, 1935 déclassa le réseau des tramways et l'autobus se substitua à la déserte de certaines lignes.
| Les anciens Tramways électriques d'Angoulême .pdf (9ko) | Les Tramways, Extrait du Livre Populaire de l'Exposition 1900, pp. 303-315, .pdf(255ko) |

top

Angoulême F-16000 Europe
charente@charente-limousin.com

catilluscarol