catilluscarol Agora free

Villages de France... Charente... Limousin...

home

En Ville

*Environs

Les Grottes

french flagus flagRancogne
Charente F-16110

Histoire

 rancogne_forge_029

Vivre à Rancogne

La Forge du Moulin de Rancogne, lieu Historique

rancogne_027

.

.

 .

Château

.

.

  

 .

 

rancogne_tuffas_004 

 .

Tour de Cressiecq

 *La Forge

Manoir de Tuffas

Logis de la Côte

rancogne_forge_031La Forge de Rancogne
(1999)

Avant l'établissement de la Forge de Ruelle par le Marquis de Montalembert la Forge du Moulin de Rancogne était la plus importante fonderie de canons de l'Angoumois;

[1670-1720] René Landouillette de Logivière (inspecteur des forges pour le roi) habite le Gond;

rancogne_forge_032On y fabriquait des canons, des bombes et des boulets;
[1756]
Charles Pierre de Ruffray [Rancogne, 1760]; les canons étaient transportés à la forerie du Gond;
[octobre 21, 1761] M.
Julien-René de La Grève, seigneur de Poensensat, contrôleur ordinaire des guerres, époux de Marie-Anne de Chalvière, "demeurent au logis de La Forge, paroisse de Rencogne";
[ 1785] fonctionnait encore;
Dans un champ voisin un cultivateur a trouvé, enterrées peu profondément deux pièces de canon en fer;

rancogne_forge_034Le Moulin
(2000)

On y voyait encore il y a des années sur la rive gauche, une grande surface de terrain couverte de scories de fer: c'était le champ d'épreuves.

Les chemins dans le voisinage étaient ferrés avec ces mêmes scories que l'on trouve dans le lit de la Tardoire.


| Le Boulet de Canon, Le facteur X, N. 14, février 1955, .pdf(26kb) | Yves Pieron, La Forge à Canons de Rancogne |

top

Rancogne F-16110 Europe
charente@charente-limousin.com

catilluscarol